”La terre, il se pourrait bien après tout que ce soit une espèce
de merveilleux petit appareil enregistreur, plaçé là par on ne sait qui,
pour capter tous les bruits qui circulent mystérieusement dans l’Univers.”
Pierre Reverdy - ”En vrac” - 1929

"Le rôle de l'artiste créateur est de créer des lois, non pas de suivre celles qui sont déjà faites"
Ferruccio Busoni

"Go, go, go! ... Go! go! ..."
John Lee Hooker

22/08/2019

Circles (10)

"Les tristes cires"
A few record' stickers parts of bee's wax pieces  titled 'les tristes cires"
by the french artist Michel Aubry.

"Aimer, Boire et chanter" orchestre symphonique sous la direction de Johann Strauss

"Boulou-Boulou" documentaire recueilli par les explorateurs Bach et Henry-Laverne 
à l'occasion de l’Exposition Coloniale

"Etoile des Neiges" Ida Brun - Manara et leur ensemble hawaïen

"Passion selon St Jean"  JS. Bach -  dir- Stokowsky, 1990

Artist and Galerie Eva Meyer's courtesy.

__________________________________

3 pictures by Mira Wittenberg




<<<¨¨¨>>>

thanks to Thierry Azam for documentation

***

17/08/2019

Debussy & color

A master class by Olivier Messiaen in the 60s,
around color and Debussy



and other links about Messiaen here
***

11/08/2019

HNNUNG


Often inspired by sonology, and culture of indigenous people from Borneo,  
Nursalim Yadi Anugerah is a Pontianak (Kalimantan - Borneo)  based composer well-known 
for his peculiar approach on instrumentation and composition. 

Reminding sometimes the work of Harry Partch and Phil Glass, 
and adapted from Kayaan people oral literature Takna’ Lawe’,  
HNNUNG is an amazing experimental chamber opera 
that amplifies the cosmic dramaturgy of Kayaan culture, 
in which the music combines western and indonesian orchestral traditions. 



It was performed by Balaan Tumaan Ensemble and Kerubim Choir using various instruments 
ranging from kaldii’ and sape’ to tenor saxophone and contrabass.


picture of Nursalim Yadi Anugerah

 
Hasana Editions, started in 2010 by artist Duto Hardono, is an artistic platform and publication
based in Bandung, Indonesia, focusing on archiving aural production and sound-based art practices.


Hasana Editions curates and publishes physical archives and documents, including cassette tapes, records, experimental poems, early drawings, scores, early versions and unmastered music, artist books, zines, photographs, videos, digital data, artist statements, written concepts, manuscripts, to name a few.

http://hasanaeditions.org/info/
   
Nursalim Yadi Anugerah selects nine recording pieces from this opera, 
in the form of sonic-fiction, for a cassette tape published by Hasana Editions. 

Does the opera renewal cross the Indonesian creation??

DON'T MISS TO LISTEN TO THE AMAZING OPERA HNNUNG  HERE

&
You can read special lines about Hasana Editions
by Jennifer Lucy Allan in The Wire 426 - August 2019


***

07/08/2019

Waves of sound


 "Edge of a tide" ("Filo de marea") is the first of 3 parts of the sextet for percussion and piano, titled "Water" and composed in 2013 by the argentinian Alejandro Viñao, now located in England.

 "In this movement I wanted to work with rhythmic ‘grooves’ which would create waves of sound that may be listened to as colour and texture. I wanted to give the audience the possibility of listening to this movement in a relaxed ‘easy’ way. Accordingly I imagined that it would be possible to follow this music as if one were listening to advancing and retreating waves of sound that bounce and rebound as they approach or retreat from us like a tide. But I also wanted to give the listener the option to explore the detailed musical lines  that create the colour and texture at the surface of this music, and allow him/her to delve more deeply into the multilayered construction that underpins the musical discourse. The challenge for me was to make both listening modes possible and preferably equally interesting."Alejandro Viñao

Performed by the Eastman Percussion Ensemble
with Michael Burritt, director
& Andrea Venet, Megan Arns, Chris Jones, Drew Worden and Colleen Bernstein.

 

EPs covers



01/08/2019

RR by James Benning


My favorite industrial symphony is this James Benning's movie "RR"

"RR" is a deep meditative trip, despite you don't travel with these trains which cross the screen: the travel is an audio and hypnotic one.



James Benning, born in 1942, is an independent filmmaker from Milwaukee, Wisconsin. Over the course of his 40-year career Benning has made over twenty-five feature-length films. He employed diverse methods, themes, structures, and aesthetics, investigating narrative and anti-narrative modes, personal history, race, collective memory, place, industry, and landscape.



His philosophy of "landscapes as a function of time", so they reveal history, from the specifics of his own autobiography and forays-with-camera to the whole bitter chronicle of American colonial and industrial conquest, class struggle, violence and ecological ravages.
He said : “All my films are an attempt to ask, how liberated am I? Where did I come from? How am I progressing?”

Of course, the original "RR" movie is in a better quality than this capture... but...
listen it loud!




and if you liked "RR", in a similar style, don't miss to look at  2 of the "13 lakes"  
as well the complete movie "10 skies"
 
and "Far trains", my own audio tribute to James Benning.


***

27/07/2019

Mireille Chamass-Kyrou



Mireille Chamass-Kyrou est née d’une mère française et d’un père palestinien au Caire en 1931.
Elle travaille tôt le piano et complète sa formation à Paris à partir de 1955.
 


Elle étudie l’harmonie avec Olivier Messiaen avant de rejoindre le GRM (Groupe de Recherche Musicale) créé par Pierre Schaeffer.
Elle travaille alors sur ses propres travaux et sur l’idée de créer l’équivalent de la notation musicale académique pour la musique concrète. Si cette nouvelle musique a l’ambition de devenir la nouvelle musique classique, elle se doit d’être reproductible, et donc de pouvoir être écrite.
Des éléments de ce travail se trouve inclus dans  ”Le traité des objets musicaux” de Pierre Schaeffer.
Elle quitte le GRM en 1961 et épouse Ado Kyrou, réalisateur et écrivain grec, proche du groupe surréaliste dans les années 50, et connu pour son ouvrage Le surréalisme au cinéma
Elle se consacre alors à ses deux enfants Ariel et Axel.



https://www.discogs.com/fr/Various-Musique-Concr%C3%A8te/release/293529

Utilisant comme principales sources sonores un peigne et une plume,  ”Etude 1”, seule de ses pièces officiellement enregistrée, figure sur l'album mythique ”Musique concrète”,  édité par Philips en 64, aux  côtés de compositions de Pierre Schaeffer, Iannis Xenakis et Luc Ferrari.
 


Merci à ”Nostalgie de la boue” de nous laisser l’occasion d’écouter deux autres de ses pièces, 
comme ”Film Musique”, inédite bande originale d’un film expérimental dont on ne sait rien, 
et ”Koro wild”, une pièce qu’elle souhaite être diffusée à l'occasion de ses funérailles.


for english langage information: here
 
 
***

24/07/2019

Contre!

 
Henri Michaux - in "Qui je fus?" - collection particulière - 1927

Le poète, écrivain et peintre Henri Michaux, dès sa jeunesse, refusa le monde extérieur, celui des autres, avec leurs règles, leurs lois et conventions, leurs usages, n’acceptant de réalité que la sienne, intime et personnelle.
“Contre !” est un poème en vers libres, un cri d’exaspération tragique, d’opposition et de défi. 

CONTRE
"Je vous construirai une ville avec des loques, moi !
Je vous construirai sans plan et sans ciment
Un édifice que vous ne détruirez pas,
Et qu'une espèce d'évidence écumante
Soutiendra et gonflera, qui viendra vous braire au nez,
Et au nez gelé de tous vos Parthénons, vos arts arabes, et de vos Mings.

Avec de la fumée, avec de la dilution de brouillard
Et du son de peau de tambour,
Je vous assoirai des forteresses écrasantes et superbes,
Des forteresses faites exclusivement de remous et de secousses,
Contre lesquelles votre ordre multimillénaire et votre géométrie
Tomberont en fadaises et galimatias et poussière de sable sans raison.

Glas ! Glas ! Glas sur vous tous, néant sur les vivants !
Oui, je crois en Dieu ! Certes, il n'en sait rien !
Foi, semelle inusable pour qui n'avance pas.
Oh monde, monde étranglé, ventre froid !
Même pas symbole, mais néant, je contre, je contre,
Je contre et te gave de chiens crevés.
En tonnes, vous m'entendez, en tonnes, je vous arracherai ce que vous m'avez refusé en grammes.

Le venin du serpent est son fidèle compagnon,
Fidèle et il l'estime à sa juste valeur.
Frères, mes frères damnés, suivez moi avec confiance.
Les dents du loup ne lâchent pas le loup.
C'est la chair du mouton qui lâche.

Dans le noir nous verrons clair, mes frères.
Dans le labyrinthe nous trouverons la voie droite.
Carcasse, où est ta place ici, gêneuse, pisseuse, pot cassé ?
Poulie gémissante, comme tu vas sentir les cordages tendus des quatre mondes !
Comme je vais t'écarteler !"

Henri Michaux - in "La nuit remue" - 1934



-- a Michaux's link to visit  here 


"Contre" dit par Michel Bouquet

22/07/2019

L comme ... (glossaire)




Lagrimoso : adv.  Mot italien marquant un mouvement lent et une expression mélancolique et larmoyante.

Laïus : s.m. Discours long, verbeux et creux. ethym. argot scolaire : le premier sujet de composition française donné à l’Ecole Polytechnique portait sur le discours de Laïus, époux de Jocaste et père d’Œdipe.

Laïusser : v.i. (familier)  Faire un laïus, parler d’abondance.

Lallationn.f.  Vice de prononciation qui consiste à appuyer sur les L mal à propos comme si chacune de ces lettres était double, ou à les mouiller indûment, ou à les substituer à la lettre R.

Lambdaccisme ou Labdacismesubs.masc. orthophonie  Défaut de prononciation (cf Lallation)

Lamento : n. m. Nuance musicale indiquant un ton de lamentation.

Lapa : Longs tubes de cuivre de huit ou neufs pieds, terminés par des pavillons et usités dans les musiques turques.
.
Larigot : n. m. Instrument à vent à perce cylindrique, espèce de flûte ou de petit flageolet, qui n'est plus en usage. Par analogie  Jeu d’orgue, appelé aussi jeu de larigot ou  petit nasard, imitant le son de cette flûte.

”Sur la circonférence de ces cloches fameuses (cathédrale de Rouen) sont gravés les actes de leur baptême, et les vers à la louange de ceux qui les ont fondues ou payées. La plus grosse fut donnée par l’archevêque Odo Rigault, et porte son nom; elle est si pesante que ceux qui la mettent en branle sont autorisés à boire dans le clocher un gallon de vin des celliers de l’archevêque, d’où est venu le proverbe boire à tire la Rigault 
in "La France au XIV° siècle", édité en 1825
cité par Claude Duneton in ”La puce à l’oreille” éditions Stock - 1978




Larynx : n.m. Élément vibrateur du système phonatoire permettant de créer une discontinuité dans la colonne d’air expiratoire afin d’engendrer une onde sonore.

Leitmotiv : n. m. Mot allemand signifiant ”motif conducteur” qui est répété pour caractériser un personnage ou une action.

Lemme :  Silence ou pause d'un temps bref dans certain rythme.

Leut : Nom ancien du luth.



Libretailleur  : subst. masc.  Librettiste sans talent, qui taille dans le répertoire d'autrui

Limma   : subst. masc.  Intervalle de la musique grecque, lequel est moindre d'un comma que le semi-ton majeur, et, retranché d'un ton majeur, laisse pour reste l'apotome.

Linéographe :  Instrument destiné à tracer des lignes de musique, imaginé en 1839 par Violette de Brest. Une molette en cuivre, appelée griffe, portant sur sa circonférence une ou deux portées de musique.

Litanie  : subst. fem.  Prière psalmodiée sur des formules mélodiques simples et monotones.

Litierse : n. f.  Chanson des moissonneurs chez les anciens Grecs.

Lithophone : n. m. Instrument idiophone à percussion formée de pierres accordées.




Lituus : Trompette en bronze en forme de pipe (comme le cor des Alpes) utilisée au combat par les romain de l'Antiquité.

Logorrhéen.f.  Flux de paroles inutiles.

Louren.f.  Vieux mot qui signifiait musette, et qui a pris le sens de la danse à la loure, comme gigue le sens de danse au violon.

Lourer : v. t. Lier les notes de musique en appuyant sur la première de chaque temps.

Lumière :  Ouverture communiquant le vent dans l’intérieur des tuyaux d’orgue.

Lur ou Lure : Instrument à vent préhistorique en bronze dans les pays nordiques à l’âge de bronze.

https://en.natmus.dk/historical-knowledge/denmark/prehistoric-period-until-1050-ad/the-bronze-age/the-lurs-of-the-bronze-age/


Lydien
:  adj.  Mode lydien, un des modes de la musique grecque qui convenait à la douleur, qu’on employait dans les funérailles.

-------------

lexique (en cours) de mots rares, anciens, parfois inusités ou méconnus, 
tous relatifs au monde du sonore et du musical : A B C D E F G H I J K

sources : CNRTL /  ”Orchésographie” de Toinot Arbeau (1589) / ”Dictionnaire de musique” - 1768 - Jean-Jacques Rousseau / ”Sommets de la musique” par C.HÖWELER - 1958 - éditions Daphné, Gand, Belgique / ”La gazette musicale” / Petit dictionnaire des mots rares et anciens / Dictionnaire historique de l’ancien françois par Jean-Baptiste de La Curne de Sainte-Palaye / ”Pour tout l’or des mots” de Claude Gagnière - Bouquins/Robert Laffont - 1997 / Dictionnaire des mots rares et anciens de la langue française / Dictionnaire de musique, Léon et Marie Escudier (1872) / Emile Gouget ”Metronimo” argot musical  (1892) /
-------------