"Music is the cup that holds the wine of silence. Sound is that cup, but empty. Noise is that cup, but broken.”

Robert Fripp


"Le rôle de l'artiste créateur est de créer des lois, non pas de suivre celles qui sont déjà faites"
Ferruccio Busoni

"Go, go, go! ... Go! go! ..."
John Lee Hooker

06/04/2019

Le Vertigo


Joseph Nicolas Pancrace Royer est un compositeur et claveciniste né à Turin en 1703 et mort à Paris en 1755. Après Domenico Scarlatti, François Couperin et Jean-Philippe Rameau, auteurs incontestables de sérieux volumes de compositions pour clavecin, Pancrace Royer travaille à partir de 1746 à l'introduction de pièces novatrices pour cet instrument, pièces réunies après sa mort en 1775 sous la forme d'un "Recueil de pièces détachées".

"Sa Majesté (Louis XV) étant satisfaite des talents et de la capacité du Sr. Royer" le 15 novembre 1734, le jeune auteur obtient le brevet de la charge de maître de musique des enfants de France qu’il partagera avec Jean-Baptiste Matho. Par la suite, on lui concède en 1748 la charge du "Concert spirituel".

Après sa mort, Pancrace Royer tombe dans un oubli qui n’a d’égal que la soudaineté de son décès. Cependant, dans son "Dictionnaire des artistes" de 1776, l’abbé de Fontenai, écrivain et journaliste, loue la politesse et l’amabilité de son caractère, s’étant "fait connaitre d’abord par la manière savante et délicate dont il touchait l’orgue et le clavecin".




"Le Vertigo", une pièce inouïe faisant appel à une grande virtuosité.
Sur le clavecin historique du château d’Assas, Jean Rondeau qui trouve le juste ton pour l'interpréter nous rappelle que les cordes dans un clavecin, sont des cordes métalliques! 




aussi, pour les amateurs,  ne pas oublier le répertoire contemporain pour clavecin avec Elisabeth Chojnacka

***

Aucun commentaire: