”La terre, il se pourrait bien après tout que ce soit une espèce
de merveilleux petit appareil enregistreur, plaçé là par on ne sait qui,
pour capter tous les bruits qui circulent mystérieusement dans l’Univers.”
Pierre Reverdy - ”En vrac” - 1929

”J’entends tous les bruits de la terre grâce à mes oreilles et mes nerfs de cristal
dans lesquels circulent le feu du ciel et celui des volcans.”
Michel Leiris - ”Le point cardinal” - 1927

"L'écoute, c'est l'ombre de la composition"
Pascal Dusapin

"Go, go, go! ... Go! go! ..."
John Lee Hooker

23/01/2023

Pacific 231



The famous Jean Mitry's movie (1949) with Arthur Honegger symphonic music.


 
 
vX^_^Xv-------

13/01/2023

Toposcape

 

"Toposcape" est un film anglais de 2017 d'Adnaan Jiwa sous la forme d'une pièce audiovisuelle composée de 4000 images d'écran capturées sur Google Earth au-dessus de l'Amazonie désertifiée et de la Namibie, de l'Iran et de l'Arabie saoudite. Une vidéo obsédante née pour souligner comment l'intervention humaine a radicalement changé l'état de notre planéte.

***

"Toposcape" is a 2017's english movie by Adnaan Jiwa as an audiovisual piece made up of 4000 screen pictures captured on Google Earth above the desertified Amazonia and Namibia, Iran and Saudi Arabia.
A haunting video born to underline how human intervention has radically changed what was at the beginning.

 

 

¨¨¨¨¨¨¨^^

10/01/2023

Art & Dada

 

 

Filmed amidst the Arensberg collection at the Philadelphia Museum of Art, where 35 works by Marcel Duchamp were gathered, this 1956 interview features the artist talking with James Johnson Sweeney, former director of the Guggenheim Museum. 

 


 

+-+-+

09/01/2023

Regrelh


Cants dels trobadors par le groupe "La douceur d'un son nouvel"
 
 Initialement sorti en 1979 sur le label occitan Ventadorn
ce disque est re-publié en LP par le label Dizonord (sortie janvier 2023) 
distribution : The Pusher
disponible dès maintenant à Paris 75018 & Marseille 13001 dans les boutiques Dizonord

 


Ce projet de Gérard Levot, musicologue spécialiste de la poésie courtoise, des musiques de troubadours et de trouvères, a été initié en 1979. L'idée était de mixer musiques de troubadours et musique électroacoustique, toutes deux égales dans leur statut, d'une certaine façon, car non mesurées.

Le groupe "La douceur d'un son nouvel" était constitué de Gérard Levot (voix et rebec), Thierry Lancino (électroacoustique), Vincent Dhavernas (percussions), François Hébrard (guitare) et Jean-Jacques Palix (son, mix). Pour les besoins du disque, Julien Skowron (vièle à archet) et Pierre Bec (récitant) étaient adjoints à l'enregistrement. 

 

 

livret complet
 

"Regrelh" is a reissue of a traditional french experimental/folk  rarity.

French minstrels' music with ancient instruments, concrete music, spoken word, old Occitan dialect songs, drone, from dark ambient and minimal percussive tracks to Middle Ages fuzz delirium.
distribution : The Pusher 

 

 

///////

08/01/2023

The girl chewing gum

 


"The Girl Chewing Gum"

un film réalisé en 1976 par John Smith, figure du cinéma expérimental britannique


Fasciné par la puissance du récit et de la parole, John Smith propose des oeuvres souvent enracinées dans la vie quotidienne, qui brouillent les frontières entre le documentaire et la fiction. Dans "The Girl Chewing Gum", une voix autoritaire semble diriger l’action d’une rue animée de Londres. Alors que les instructions deviennent de plus en plus absurdes et fantaisistes, nous prenons conscience que le metteur en scène supposé (pas celui de la séquence) est fictif ; il ne fait que décrire ; il ne prescrit pas les événements qui se déroulent devant lui. Avec humour, John Smith investit le spectre de la narration (proscrit par le film structurel) pour faire rebondir les mots face aux images, le hasard face à l’ordre. Précis et direct, ce film préfigure les scénarios plus élaborés, plein d’humour, aux niveaux multiples, drolatiques mais aussi sérieusement et poétiquement hantés par le fantôme indéracinable de la dramaturgie.

 


OOO_i_OOO


28/12/2022

2022 jewels

 
 
En cette fin d'année 2023, en cette période des années 20, ce qui ne change pas pour moi depuis maintenant des années, c'est d'écouter encore et encore (sans me lasser) les "Les quatre saisons" de Vivaldi interprétées par "Il Giardino Armonico"  - unique! - et celle de retourner voir et entendre les Nooran Sisters, sans lassitude aucune, mais avec grande passion 

& à noter également, en avril dernier, à Marseille, l'excellente exposition "Radio Fischli Weiss" de nos amis de ∏-Node - un impressionnant duo "Again the sunset" autour d'une poutre avec Yann Leguay et  Inga Huld Hákonardóttir - de très nombreuses versions mixées, démixées ou altérées de la célèbre chanson "Bésame mucho" (une archive de 1989) - quelques "Émergence(s)" personnelles avec la publication d'un nouveau CD cette année - le folk des années 20 avec le quartet français No Tongues - un portrait d'un certain "underground" des années 80 avec le groupe DDAA (Déficit des Années Antérieures) - et une curieuse rencontre entre Yannis Xenakis et Einstürzende Neubauten

 & à écouter ou réécouter sur "Beyond the coda": Nasim Kushnawaz, une composition/performance de Stockhausen titrée "Originale", Arnold Dreyblatt, Èlg, et "Orawa" , un trio d'accordéons du compositeur Polonais Wojciech Kilar.

 

***




 

 

 

 

 

 

My best of movies:

 ”A Chiara” Jonas Carpignano  2022 - ”Un héros”  Asghari Farhadi 2021 - ”The chef”  Philip Barantini  2021 - la série "Small Axe" de Steve McQueen.

& tous les splendides films de Nuri Bilge Ceylan que j'ai découvert avec retard

sans oublier ces quelques incunables des années 60: le formidable ”Les petites marguerites”  de Věra Chytilová  (1966) - ”Festival panafricain d’Alger”  documentaire de William Klein  (1969) - ”Partner” de Bernardo Bertolucci  (1968)  avec Pierre Clementi, d’après ”le double” de Dostoïevski - ”Cathy come home”  de Ken Loach  (1966) - "Mahanagar" (La Grande Ville)  de Satyajit Ray   (1963) - ”Le combat dans l’ile”  d'Alain Cavalier (1962) avec JL Trintignant et Romy Schneider 

 

***


 

Mes dernières lectures notables avec ce formidable auteur argentin Juan José Saer, le monde des cartes imaginaires en littérature avec "Cartes et Fictions" de Roger Chartier, "KOUIC" l'anthologie des charabias, galimatias et turlupinades du Pataphysicen Noël Arnaud et Patrick Fréchet, le poète Jöe Bousquet et son "Mal d'enfance" aini que ses "Lettres à Poisson d'Or" , le "Totalement inconnu" de Gaëlle Obiégly, et aussi les re-lectures de Karel Čapek, Jean de La Hire, António Lobo Antunes, et le "Bavard" de Louis René des Forêts.

 

 

 

 

 

***


RIP

Quelques figures qui ont marqué nos vies et se sont envolées cette dernière année: 

l'inoubliable actrice Monica Vitti, la formidable voix de Lata Mangeshkar, le comédien André Wilms, Miss-Tic, William Klein, Gilbert Lascault, Pharoah Sanders, Lucky Peterson, Angelo Badalamenti, Alain Krivine, Vivienne Westwood et bien sûr Jean-Luc Godard et Jean-Marie Straub qui a rejoint sa compagne et complice Danièle Huillet.


 

 

 

سنة جديدة سعيدة , happy new year, bonne nouvelle année, šťastný nový rok, ka san kura hɛrɛ caya, boldog új évet, Շնորհավոր Նոր Տարի, hari Tau Hou, سال نو مبارک, Bòn Ane, yeni yılın kutlu olsun, gelukkig nieuwjaar, រីករាយ​ឆ្នាំ​ថ្មី, Buon anno,  feliĉan Novjaron, щасливого Нового року, Gleðilegt nýtt ár, 明けましておめでとうございます, feliz aninovo, नववर्षस्य शुभाशयाः, feliz Año Nuevo, 新年快乐, frohes neues Jahr, መልካም አዲስ ዓመት

/////

13/12/2022

13 visions



On Discreet Editions, a label activated by Clara De Asís, an amazing new release by the french violin player Clara Levy, titled "13 visions".

 


"13 Visions" is a series of compositions by Clara Lévy, performed by herself on violin. They are conceived as an imaginary meeting between two composers whose musical aesthetics share many common traits, despite the centuries separating them: Hildegard Von Bingen (c. 1098 – 1179) and Pauline Oliveros (1932 – 2016).
 
°°°
"J’ai utilisé la partition-texte de Pauline Oliveros "Thirteen changes" comme structure du cycle. Elle consiste en 13 instructions poétiques qui m’ont permis de définir l’univers sonore et les qualités de timbres appliquées au violon pour chacune des pièces du cycle. J’ai ensuite choisi autant de monodies (de façon assez arbitraire) d’Hildegarde Von Bingen qui m’ont servi de trame mélodique en effet ces chants n’apparaissent jamais littéralement dans le cycle, mais il y apparaissent plutôt en négatif ".  Clara Levy

 
 
_-0-_
 

12/12/2022

Icebreaker

 

For this frozen winter, some excerpt of Dziga Vertov's silent movie & music by Palix.
 
Pour célébrer cet hiver glacial, un brise-glace extrait d'un film muet de Dziga Vertov, et une musique de Palix.

 
 
X_XÔX_X