”La terre, il se pourrait bien après tout que ce soit une espèce
de merveilleux petit appareil enregistreur, plaçé là par on ne sait qui,
pour capter tous les bruits qui circulent mystérieusement dans l’Univers.”
Pierre Reverdy - ”En vrac” - 1929

"Le rôle de l'artiste créateur est de créer des lois, non pas de suivre celles qui sont déjà faites"
Ferruccio Busoni

"Go, go, go! ... Go! go! ..."
John Lee Hooker

15/06/2019

Les particules


"Les Particules" est le premier long métrage de fiction du jeune cinéaste suisse Blaise Harrison

A ne pas manquer, ce film est programmé ces jours-ci sur les écrans français,
et notamment à Marseille (La Baleine) et Paris.
bande-annonce
Sélectionné à la "Quinzaine des réalisateurs" du Festival de Cannes, 
il raconte l'histoire de jeunes qui vivent au quotidien un univers gris et ennuyeux pour leur dernière année de lycée. 
A 100 mètres sous leurs pieds, le LHC, l’accélérateur de particules le plus puissant du monde, provoque des collisions de protons pour recréer les conditions d’énergie du big bang, et détecter des particules inconnues à ce jour. L’hiver s’installe et le personnage principal P.A. voit le monde changer autour de lui et commence à observer des phénomènes étranges, des modifications dans l’environnement, de façon imperceptible d’abord, puis c’est tout son monde qui semble basculer...

"P.A. possède une sorte de super-pouvoir, une acuité que les autres n’ont pas, une hypersensibilité aux choses, aux éléments de la nature et à l’invisible. Le monde est une énigme totale et des chercheurs très sérieux envisagent les choses les plus folles. Quand on est adolescent un peu sensible, tout cela provoque un grand vertige..."
Blaise Harrison 

+-+-+ 
Aux confins d'un réel très réel et d'une rêverie légitime et vitale, ce film possède un charme réel dû à sa réalisation tout en délicatesse et retenue, en minimalisme maitrisé,
avec un excellent montage elliptique et aussi un très beau travail de la bande-son accompagnée des musiques de l'artiste belge Èlg, aka Laurent Gérard, Kaumwald
et aussi membre du groupe "Orgue Agnés".

A écouter, donc, les musiques et  extraits de la bande-son qui sont publiés par three:four records.


Les dessous d'une scène du film révélés par le réalisateur: ICI
à voir après avoir vu le film, bien entendu.


*** 

Aucun commentaire: