”La terre, il se pourrait bien après tout que ce soit une espèce
de merveilleux petit appareil enregistreur, plaçé là par on ne sait qui,
pour capter tous les bruits qui circulent mystérieusement dans l’Univers.”
Pierre Reverdy - ”En vrac” - 1929

”J’entends tous les bruits de la terre grâce à mes oreilles et mes nerfs de cristal
dans lesquels circulent le feu du ciel et celui des volcans.”
Michel Leiris - ”Le point cardinal” - 1927

"Go, go, go! ... Go! go! ..."
John Lee Hooker

27/12/2019

My 2019' best vibes





This 2019 year, my personal musical "best of" :

from New-York, the talented Amirtha Kidambi
the atypical french composer L’Ocelle mare
the french trio Camara Pop
the Nicolas Pancrace’s harpsichord piece ”Vertigo” played by Jean Rondeau
the Lithuanian composer Žibuoklė Martinaitytė
the haunted drones of MMMD
the unforgettable Kurdish singer Aynur Doğan
the Ensemble Batida from Geneva
and still the unshakeable Orgue Agnés
 

&
don't miss to listen to the amazing Borneo Opera HNNUNG



en 2019, quelques concerts mémorables

- ”Sinfonia” de Luciano Berio interprété par  l'EIC à la Philharmonie de Paris
- le bluesman Harrison Kennedy avec Vincent Segal & Jean-Jacques Milteau
- les récentes compositions de Koki Nakano (on attend le nouveau CD à venir)
- trio avec Catherine Jauniaux (voice), François Wong (sax) & Olivier Bost (trombone)
- Gamelan Bintang Tiga  et Puspawarna (Conservatoire de Musique de Marseille)
- la très puissante chanteuse Hlengiwe Lushaba - quel groove! (entendue au Festival de Marseille)
- Sophie Agnel & Mariachi live aux Instants Chavirés
- Hassan Khan + Uriel Barthélémy + André Vida au "Silencio" à Paris
- the drummer Vincent Roussel  à DATA / Marseille


Quelques films remarquables vus et à (re)voir:

”Viendra le feu”   by Oliver Laxe - Prix du jury ”Un certain regard” au Festival de Cannes 2019
”Nothing to be afraid of”  of the Armenian director Silva Khnkanosian  Prix des Ecrans Documentaires 2019
”Terminal sud”  by Rabah Ameur-Zaïmeche  (2019)
”Adults in the room” by Costa Gavras (2019)  about Varoufakis and the greek crisis
”Les particules” by Blaise Harrisson (2019) et son excellente bande musicale
”Ghosts hunting” by Raed Andoni (2017)  

et aussi le plaisir d'avoir revu cette année quelques inoubliables films du siècle dernier:

”L’esprit de la ruche”  Victor Erice  (1973)
”Les poings dans les poches”  Marco Bellochio (1965) with Lou Castel
”L’insoumis”  Alain Cavalier (1964) with Alain Delon et Lea Masari
”Généalogies d’un crime”  Raoul Ruiz  (1997)  with Catherine Deneuve & Michel Piccoli




and we regret those who flyed away this year as Joseph Jarman from the "Art Ensemble of Chicago", the film-maker Jonas Mekas, the french organ composer and player Jean Guillou, the french producer André Francis who rocked my ears to jazz music during my youth, Mark Hollis & Scott Walker for their amazing voices and talents, Leon Redbone, Dr. John & Art Neville for their groove and souls, the writer Toni Morrison
the greek artist Takis, Daniel Johnston, the poet John Giorno,
the American journalist, novelist and biographer Nick Tosches, the wonderfull actor Anna Karina
and the French movie's director, historian and critic Jean Douchet whose classes I followed as student.


sorry not to obey to your desire, Mr Leon Redbone !

 
>>>--+--<<<

http://beyond-the-coda.blogspot.com/search/label/circles

>">">-OO(.)OO-<"<"<

http://beyond-the-coda.blogspot.com/search/label/lexicology

¡


***

21/12/2019

L'exposition invisible




Dans le bloc K de l'ancien camp de rétention de Riversaltes qui a hébergé les républicains espagnols, les harkis d’Algérie, les tziganes, rassemblé tous les Juifs arrêtés dans la zone libre avant leur transfert vers le camp de Drancy et leur déportation, mais aussi servit à l’instruction des recrues de la Wehrmacht en 1942 et jusqu’en août 1944,
l'artiste Rafael Gray a initié au printemps dernier cette "Exposition invisible",
événement collectif sous forme d'un  "regroupement d’actions poétiques libres", 
en invitant de nombreux artistes qui ont généreusement participé à ce projet.


 
Un seul mot d’ordre liant toutes les créations: hommage aux "Indésirables" de tout temps.
 Totalement en off des commémorations officielles de la Retirada
ces artistes ont exposé "là où il n’est plus donné de voir, là où la mémoire est en zone interdite".



Cette "Exposition Invisible" s'est faite sans autorisation, sans subvention, et sans aucun appui institutionnel. 



***

17/12/2019

Onde Rotation



Dans le cycle "Spectrophonie" de l'artiste Vincent Epplay
l'épisode #1 s'intitule "Onde rotation"


Depuis la révélation de l’énergie électrique jusqu'à la révolution électronique, 
nous avons le pouvoir de mettre en boîte les sons et de les envoyer, dans le temps et dans l’espace, 
notre existence n'en est devenue que plus schizophonique.
Dans ce flux continu d'ondes qui nous environne, 
une sorte " d'à côté des apparences" proche de l'indicible et de l'inaudible est là ; 
il est donc temps de s'immiscer dans les dimensions parallèles des phénomènes auditifs étranges 
que l'époque nous autorise difficilement à entendre et à ressentir.
A ce stade, un autre type de message et d'information sonores devrait pouvoir nous être révélé ...




 Vincent Epplay est un artiste polymorphe qui élabore depuis le début des années 90
un travail d’expérimentation à partir d’une pratique indissociée des arts visuels et de la musique.
À partir de dispositifs installés, son travail propose des situations d'écoute d'amplification sonore et visuelle
à travers la réalisation de parcours ou d’espaces d’immersion.
Il se produit régulièrement en concert en solo mais aussi avec Jac Berrocal, David Fenech, Samon Takahashi
et bien d'autres.


Il est par ailleurs un des "4 fantastics" de l'émission Epsilonia 
sur Radio Libertaire les 3èmes jeudi de chaque mois de 22h à minuit.


***


10/12/2019

Soy Cuba



un des plans-séquence des plus impressionnant et spectaculaire de l'histoire du cinéma
tourné par Mikhail Kalatozov en 1963




 sans oublier celui du sensuel cabaret cubain aux derniers temps de Batista



et aussi la fameuse scène des funérailles


***

09/12/2019

Tipu's tiger




Tipu's Tiger or Tippu's Tiger is an eighteenth-century wooden mechanical organ 
made around 1793, depicting a tiger mauling a man in European clothing. 
When the crank is turned, a hidden mechanism causes the man’s arm to goes up and down, and plays his wails of agony along the growls of the tiger. 
Under a flap on the tiger’s body there is also a small pipe organ, 
which can play 18 notes. 
It was created by Tipu Sultan, the Muslim ruler of the Kingdom of Mysore in India.




Dr Renate Dohmen explores the historical contexts and technical marvel 
of this extraordinary and infamous musical automaton.



and Jake Wilson, a classically trained musician of Western music 
who also studied sitar in India plays this amazing organ.



***


02/12/2019

Camara pop


De superbes musiques par un talentueux trio composé de Sébastien Surel  au violin, Vincent Segal, au violoncelle & Tomás Gubitsch à la guitare.
Pas de commentaires: simplement écoutez!

Amazing compositions by a talented string trio with Sébastien Surel, violin, Vincent Segal, cello & Tomás Gubitsch, guitar. Nothing to add: just listen and enjoy!

http://zamoraprod.com/discography/camara-pop/


Ils viennent de publier un CD : "Camara pop" sur le label Zamora.
Recommandable! 

They just published a CD : "Camara pop" on Zamora label. Desirable! 


"La rencontre d’un guitariste de tango-rock à la fougue épique, d’un violoniste concertiste qui ne dédaigne pas non plus les chemins portègnes et d’un violoncelliste spécialiste de l’introspection tout-terrain, lors d’un voyage caméléon qui nous embarque déjà." Anne Berthod (Télérama)
 



all Segal' posts on "beyond the coda"  <<<here>>>

***