”La terre, il se pourrait bien après tout que ce soit une espèce
de merveilleux petit appareil enregistreur, plaçé là par on ne sait qui,
pour capter tous les bruits qui circulent mystérieusement dans l’Univers.”
Pierre Reverdy - ”En vrac” - 1929

"Le rôle de l'artiste créateur est de créer des lois, non pas de suivre celles qui sont déjà faites"
Ferruccio Busoni

"Go, go, go! ... Go! go! ..."
John Lee Hooker

24/02/2019

F. comme

   comme...

Facteur : n. m. Celui qui fabrique des instruments de musique.
 

Falcon : anc.fr.  Voix de soprano dramatique

Fausset : subst. masc.  Timbre vocal par laquelle un homme imite celle d’une femme, ne faisant vibrer les cordes vocales seulement sur une partie de leur longueur.

Faussure : n. f. Courbure d'une cloche, à l'endroit où elle commence à s'élargir.





Faux-bourdon : n. m. Chant d’église dont toutes les parties s’exécutent note contre note.

Feuilles : argot pluriel   Oreilles
”dur de la feuille””constipé des feuilles” en argot : Sourd

Frainter :  anc.fr.  Résonner, faire du bruit, retentir

Frapin :  anc.fr.  Bruit, tumulte

Fredon : subst. masc. Ornement mélodique improvisé par le chanteur pour agrémenter le chant. Air chanté à mi-voix

Fredelle :  anc.fr.  Bruit, vacarme

Friselis : n. m. Très faible frémissement perçu par l’ouïe

Frottole : s. f., [italien : frottola]   Forme de chanson polyphonique à 4 voix de tradition populaire en Italie aux XVe et XVIe siècles. La musique est réglée sur la métrique du poème et la forme littéraire du même nom. Les paroles, de caractère amoureux, sont en général placées au soprano, les trois autres voix pouvant être remplacées par des instruments.

Frouer : v. t.  Terme d'oiseleur. Faire un certain sifflement, par lequel on imite le cri de la chouette ou d’oiseaux nocturnes pour attirer des oiseaux diurnes.




Fry : type d'émission vocale rauque et rugueuse, caractérisé par une vibration à très basse fréquence de l'épiglotte, de la luette et des bandes ventriculaires, modulant la fréquence vocale. A titre d'exemple, Ida Cox et Louis Armstrong utilisérent largement la voix "fry". 
source: CD "LES VOIX DU MONDE"

Fughetta : t.ital. Petite fugue




Funk : Terme apparu dans les années 1950 aux États-Unis, pour désigner une mise en valeur d'éléments du blues dans le jazz blanc en Californie. Le funk s’est ensuite particulièrement développé dans la soul music et le ryhtm and blues, la musique disco des années 1970-1980.
A la fin des années 1960, le groupe de James Brown invente le "funk beat", qui se caractérise par un rythme plus agressif et syncopé en accentuant le premier temps de la mesure (à l'inverse du R&B traditionnel) et les Noirs américains s'approprient le terme "funk" définitivement.

cf: Bootsy Collins, Sly and the Family Stone with his bass player Larry Graham, James Brown, Parliament Funkadelic, Herbie Hancock, Kool and the Gang, Prince, George Clinton… 

 ”Funk” était un terme argotique utilisé dans le monde interlope du jazz désignant le sperme mais surtout l’odeur de transpiration après un acte sexuel.

"Yo' momma got funk
That smells like death
Sh's even got the funklest armpits and breath
Yo' momma takes foot from garbage cans
She don't look like she ever washed her face and hands."

"Yo' Momma" - Luther Thomas - 1981 
in "Talkin' that talk" de Jean-Paul Levet - 1992  

http://www.lyber-eclat.net/livres/talkin-that-talk/

 ***

sans oublier A  
..        B  
...              C 

... D & E



***

Aucun commentaire: