"Music is the cup that holds the wine of silence. Sound is that cup, but empty. Noise is that cup, but broken.”

Robert Fripp


"Le rôle de l'artiste créateur est de créer des lois, non pas de suivre celles qui sont déjà faites"
Ferruccio Busoni

"Go, go, go! ... Go! go! ..."
John Lee Hooker

09/11/2014

Sonnet des voyelles


Le célèbre poème d'Arthur Rimbaud a suscité de nombreuses interprétations sans qu'aucune soit réellement satisfaisante.
Celle proposée par le poète sonore Henri Chopin est un mystification pleine d'humour qui a été publiée sur disque dans sa revue "OU" N°44, en 1974.

Dans l'émission "Sonar", animée par Charles Dreyfus et Bernard Gerbaud en 1984, Henri Chopin nous parle de ce poème qu'il nous fait écouter.




"A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,

Je dirai quelque jour vos naissances latentes :

A, noir corset velu des mouches éclatantes

Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,
 

Golfes d'ombre ; E, candeur des vapeurs et des tentes,

Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d'ombelles ;

I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles

Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;
 

U, cycles, vibrements divins des mers virides,

Paix des pâtis semés d'animaux, paix des rides

Que l'alchimie imprime aux grands fronts studieux ;
 

O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,

Silences traversés des Mondes et des Anges :

- O l'Oméga, rayon violet de Ses Yeux ! -"

Arthur Rimbaud - 1872


Aucun commentaire: