"Music is the cup that holds the wine of silence. Sound is that cup, but empty. Noise is that cup, but broken.”

Robert Fripp


23/02/2017

Radio Nova


Radio Nova commence à émettre en septembre 1981, après que François Mitterand et son gouvernement aient libéré les ondes pour laisser accès aux "radios libres" ; née de la rencontre de Jean François Bizot bouillonnant fondateur du magazine Actuel et de dissidents de Radio France et de son "Atelier de Création Radiophonique". 

Les premières années de son existence, l'approche de cette radio est expérimentale ; l’objectif est de rompre avec les formats radiophoniques traditionnels, de créer une ambiance et un style à partir de collages de sons, d’enregistrements et de reportages réalisés en extérieur, d’archives sonores et radiophoniques, de musique: de ce qu'on appelle la "radio magnétique" propre à la "création radiophonique". 


Radio Nova a créé une identité sonore forte, immédiatement reconnaissable par les styles éclectiques de musiques et de sujets qu'elle manipule, tout autant que par ses génériques, sortes de mini-fictions utilisant documents d'archives, musiques et sons en tout genre, ainsi que des voix étrangères, timbrées, avec accent...

On y pratique l'anonymat des voix et aussi des musiques et documents sonores: pas de "track-listing", seulement un long et perpétuel flux qui en fait "la plus belle bande son de Paris" de l'époque.

Les musiques, toutes les musiques, s'y mixent sans volonté de classification: de l'opéra classique aux rugissements des punks-industriels, des boléros cubains aux techno-pop avant-gardistes, de la musique contemporaine au blues, des poètes sonores aux funks endiablés, des polyphonies pygmées aux chants des oiseaux ... sans oublier le rock, le jazz, l'afro-beat et le reggae.




 a collection of Nova' jingles of the early 80s   here & here

Aucun commentaire: