"Music is the cup that holds the wine of silence. Sound is that cup, but empty. Noise is that cup, but broken.”

Robert Fripp


"Le rôle de l'artiste créateur est de créer des lois, non pas de suivre celles qui sont déjà faites"
Ferruccio Busoni

"Go, go, go! ... Go! go! ..."
John Lee Hooker

29/10/2018

Wochenende in Berlin



"Wochenende" (Week-end") est un film réalisé en 1929, sans aucune image, qui utilise la bande sonore d'une pellicule cinématographique. 
Dans un esprit futuriste, comme une anticipation de la musique bruitiste et concrète, il est l'oeuvre du cinéaste allemand Walter Ruttman (1987-1941), pionnier du cinéma abstrait.

 
Après ses premiers films abstraits (Opus I, II, II, IV) au début des années 20 et son remarquable essai visuel: "Berlin, symphonie d'une grande ville" en 1927, Walter Ruttman, en véritable précurseur de "L'homme à la caméra" de Dziga Vertov, réalise "Wochenende", récit sonore du week-end d'un ouvrier composé d'un collage de différentes situations réalistes et familiales (conversations téléphoniques, bruits mécaniques, chants d'enfants, miaulement de chat, cloches, sifflotements, etc...).

"C’est un film parlant sans images. Oui sans images, pas un disque de phonographe mais un enregistrement sur film monté selon l’esprit du cinéma et auquel il ne manque que les images purement visuelles; de même qu’on a fait du film muet on peut aujourd’hui, pour ainsi dire, faire du film aveugle".
Jean Lenauer - Pour vous  - 24 juillet 1930 



La bande son de ce film a été publiée en CD en 1994 par Metamkine dans sa série "Cinéma pour l'oreille" .


***
"Wochenende" (Weekend ") is a movie made in 1929, without any image, which uses the soundtrack of a cinematographic film.
In a futuristic spirit, like an anticipation of noise and concrete music, it is the work of German filmmaker Walter Ruttman (1987-1941), a pioneer of abstract cinema.

After his first abstract films (Opus I, II, II, IV) in the early 20s and his remarkable visual essay: "Berlin, symphony of a great city" in 1927, Walter Ruttman, a real forerunner of "The man to the camera "by Dziga Vertov, directed ”Wochenende", a week-end worker's sonorous narrative collage of different realistic and family situations (telephone conversations, mechanical sounds, children's songs, cat mewing, bells, whistles, etc ...).

"It's a film without images, yes, without images, not a phonograph record, but a film recording edited according to the spirit of the cinema, which lacks only the purely visual images. As we said silent movie, we can talk today: "to make a blind film". Jean Lenauer - For you - July 24, 1930 
The soundtrack was released on CD in 1994 by Metamkine in his famous collection "Cinema pour l’oreille”.

***  
& Berlin / 1927 



 

















Berlin: Die Sinfonie der Großstadt



***

Aucun commentaire: