”La terre, il se pourrait bien après tout que ce soit une espèce
de merveilleux petit appareil enregistreur, plaçé là par on ne sait qui,
pour capter tous les bruits qui circulent mystérieusement dans l’Univers.”
Pierre Reverdy - ”En vrac” - 1929

”J’entends tous les bruits de la terre grâce à mes oreilles et mes nerfs de cristal
dans lesquels circulent le feu du ciel et celui des volcans.”
Michel Leiris - ”Le point cardinal” - 1927

"Go, go, go! ... Go! go! ..."
John Lee Hooker

26/06/2020

Bryan Lewis Saunders


Bryan Lewis Saunders est né en 1969 à Washington et vit et travaille à Johnson City, US.
En plus de ses activités de performer et de musicien,
il se dessine tous les jours depuis mars 1995.

Bryan Lewis Saunders, born in 1969 lives in Johnson City, US.
In addition to his performing and musician activities,
he draws himself each day for march 95.



Pour quelques semaines en 2001, il ajoute à cette ascèse quotidienne
celle d’essayer chaque jour une drogue nouvelle
et de réaliser cette auto-représentation sous son influence.

For a few weeks in 2001, for this daily asceticism
he realized his self-representations under different drugs.


Aussi poète sonore, il publie un LP "near death experience"
sur le label  "Erratum musical"

He published the LP "near death experience" 
 on the french label "Erratum musical"











"""""

21/06/2020

Rites of the imitators

 
Terry Riley live for two concert in Metz (France) in 1982 
Unknown recording mastered by the artist Eric Cordier *.

These 2 pieces, influenced by Pandit Prân Nath
his teacher and master of Indian classical song 
who also taught at La Monte Young in the sixties, 
were written for one voice and two synthesizers.

  





* Thanks to the french artist Eric Cordier who is cumulating many sound activities 
as musician, composer, curator, sound engineer and radio producer.
You can visit his website and his numerous projects here
and listen to his works there
 

""""

14/06/2020

dumama + kechou


 https://dumamakechou.bandcamp.com/

dumama + kechou is an amazing duo from South Africa
composed by Gugulethu Duma, aka Dumama and  Kerim Melik Becker, alias Kechou,

"Buffering juju" is their first album to listen to on the label  "Mushroom Hour Half Hour"
Described as "Nomadic Future Folk Music", their music mixes of jazz, xhosa and hip hop. 
It tells the story of a woman who comes out of prison and evocates 
the spiritual and cultural south-african roots of Gugulethu Duma.



""<<__>>""

10/06/2020

Early Kraftwerk


An amazing excerpt of a (very) early concert of Kraftwerk in 1970.
And sadness in front of the death of Florian Schneider who flied away last month.



thanks to Stephan for info

& another archive from 1971 here : ******


05/06/2020

Gnossienne aux Cristals Baschet



La "Gnossienne N°1" d'Erik Satie interprétée aux Cristals Baschet 
en duo par deux musiciens de l'Ensemble Hope.
Marc Antoine Millon : Cristal basse  et Frédéric Bousquet : Cristal

Erik Satie's "Gnossienne N°1" played with Cristals Baschet 
by two musicians of  Ensemble Hope. 
Marc Antoine Millon : Cristal bass  et Frédéric Bousquet : Cristal



à voir également un singulier quatuor de Cristals Baschet
composé par le compositeur anglais Roger Steptoe
ICI

as well the atypical quatuor of Cristals Baschet
composed by Roger Steptoe
HERE


https://www.youtube.com/watch?v=0oubOqseNbE&feature=watch-vrec
 

sans oublier de rendre visite à la guitare pneumatique de Bernard Baschet

and don't forget to visit the Bernard Baschet's guitare pneumatique

***

01/06/2020

T... comme



lexique (en cours) de mots rares, anciens, parfois inusités ou méconnus, 
tous relatifs au monde du sonore et du musical


Taboreïs / Taborerie / Taborois : anc. fr. s. m. Grand bruit, tapage, vacarme.

Taborel  ou Tabor : anc. fr. s. m. Petit tambour.

Tacan : n.m.  Bruit, tumulte.

Tacet : s. m. Mot latin qu'on écrit sur une partie de musique pour indiquer que la voix ou l'instrument doit garder le silence pendant toute la durée du morceau ou du mouvement. Fig. et familièrement : tenir, garder le tacet, ne pas parler, ne pas dire un secret.

Tafori : Mot du parlé Marseillais signifiant tapage, raffut.

Tagnardsargot populaire   Choristes d'opéra-comique. Ce sobriquet date de la première représentation de la Dame blanche. On y chante, au premier acte, un chœur de montagnards où ce mot est répété un grand nombre de fois. La syllable mon, quoique accentuée sur le temps fort, se trouvant plus sourde que les deux autres, et les choristes voyant là une occasion de faire une charge, le morceau se trouva transformé pour le public en un chœur de tagnards.

Taiseux : taciturne ou laconique par mauvais caractére ou mauvaise humeur.

Taisance  : anc. fr.  Silence.

Tapin : s. m. Populairement. Celui qui bat le tambour.

Tarole : s. f.  Sorte de tambour, de même diamètre que le tambour ordinaire, mais beaucoup moins haut et plus léger ; le son est plus clair, mais porte moins loin.

Tartine : subst.fém.  (familier) Long discours sans intérêt. Longue tirade.

Tautophonie : n.f.  Répétition excessive du même son, comme dans : ”ton thé t’a-t’il ôté ta toux?”

Té, Ta, Ti, To  : Les quatre syllabe qu’utilisaient les Grecs pour solfier.

Teneidos :  Nom grec d'un morceau de musique pour la flûte.

Tenso : s.f. Chez les troubadours provençaux du moyen âge, chanson dialoguée et en plusieurs couplets.

Téorbe : ou Théorbe  s. m. Instrument à cordes pincées, de la famille des luths, inventé au commencement du XVIe siècle par un musicien italien, nommé Bardella.

Terzetto : s. m. Composition de peu d'étendue pour trois voix ou trois instruments.

Tibia : s.m.  Instrument à vent, à anche battante, simple ou double, utilisée dans la Rome antique qui s’est perpétuée jusqu’au Moyen Age. Aussi appellée ”Aulos” en Gréce antique. Désigne aussi un jeu d’orgue des facteurs anglais modernes, bourdon à forte pression.




Tintamarren.m. Grand vacarme dépourvu d'harmonie, ensemble de sons discordants.
Le Grand Tintamarre est une tradition acadienne qui consiste à marcher à travers sa communauté en faisant grand bruit, souvent pour la célébration de la Fête nationale de l'Acadie.

Tintinnabulum :  Objet garni de clochettes que les romains suspendaient à l'entrée des maisons, notamment à Pompeï, pour protéger du mauvais sort.




Tintouin : argot populaire   Contrariété, préoccupation pénible. Ce mot vient de tinter, c'est-à-dire sonner lentement et faiblement, de façon que le battant ne touche qu'un des bords de la cloche. Tintouin est une extension donnée au sentiment de tristesse et d'inquiétude que l'on éprouve en entendant tinter un glas.

Tira-tutto : n.m. Registre destiné à ouvrir tous les jeux d’orgue à la fois.

Tirana,  Tonadilla :  Chanson espagnole d'un mouvement un peu lent et d'un rythme syncopé qui se chante et ne se danse pas.

Tirasse : Clavier de pédales qui, dans les petites orgues, fait baisser les basses du clavier à la main.














Tohu-bohu : n.m.inv. Bruits nombreux entremêlés, tumulte bruyant. En ancien français : toroul boroul. Dans le ”Quart Livre” de Rabelais, Tohu & Bohu désignent deux îles désertes.

Toquante n.f. argot populaire  Montre. A cause du tic-tac qu’elle chante.

Transitus :  Sons et accords qui tombent sur le temps faible.

Tractus : Nom ancien d'un certain air triste qu'on chantait autrefois dans l'Eglise catholique après l'épître, à la place de l'alleluia, en prolongeant la voix en signe de plainte.

Transpositeurn.m.  Personne qui transpose une musique. Dispositif instrumental qui transpose la musique dans plusieurs tons.

Tremblantn.m.  Mécanisme de l’orgue et de l’harmonium donnant un vibrato aux notes.

Trepeil : anc. fr. s. m.  Vacarme, bruit de la mêlée.
Trepeillis : anc. fr. s. m.  Trépignement, vacarme.
Trepoi  : anc. fr. s. m.  Bruit, vacarme, tapage.

Tresoïr : anc. fr. v. a. Entendre distinctement.

Trial : sorte de ténor léger dans l'Opéra Comique.

Tricbalac : instrument de percussion, composé de deux marteaux qui frappent sur une planchette. On en fait usage à Naples pour accompagner les chants de Pulcinella.

Trihemiton : anc. fr. s. m.  Nom que donnaient les Grecs à l’intervalle que nous appelons tierce mineure.

Trinquette : Chanson à boire.

Trompet : anc. fr. s. m.  Trompe.
Trompetterargot  Divulger un secret aux quatre coins de la ville.
Trompiere  : anc. fr. s. f.  Trompe, trompette.
Trompille : anc. fr. s. f.  Trompette, homme qui sonne de la trompette.
Trompiller : anc. fr. v. n.  Sonner de la trompette, retentir comme la trompe. fig. retentir en général.
Trompilleur : anc. fr. s. m.  Celui qui sonne de la trompille.

Triboudel : anc. fr. s. m.  Sorte de chanson.
Trignon : anc. fr. s. m.  Carillon.
Tumultuation : anc. fr. s. f.  Tumulte.
Truynter : anc. fr. v. n. Chanter comme un pinson.

Turelure : anc. fr. s. f.  Cornemuse. Dans le Pas de Calais, en ancien français, le nom "turelure" qui semble avoir été le surnom d’un joueur de cornemuse et le nom donné à une personne dont l’épouse avait été infidèle.





et aussi Turlure  : Terme populaire emprunté à un refrain de chanson, et usité seulement dans cette locution : "C'est toujours la même turelure, c'est toujours la même chose."













Turlutaine : s. f.  Mécanisme des serinettes et des orgues de barbarie, qu’on appelle vulgairement  turlutaine.

Turlute : s. f.  Forme de chanson québécoise consistant à chanter des onomatopées sur des airs traditionnels de violon.

Turlututaine : s. f. Paroles qu'on répète sans cesse. Le ”delenda Carthago” (”il faut détruire Carthage”) était la turlututaine de Caton l'ancien.

Txistu : Flûte à bec (petit flageolet) de la région basque qui s'utilise comme le flageolet catalan et le galoubet provençal.












Tympaniserargot  Assourdir quelqu'un de ses plaintes ou de ses réclamations, l'agonir d'injures. Cet argotisme assimile la membrane du tympan de l'oreille à la peau du tambour anciennement nommé tympan. Tympaniser, en vieux français, c'était battre du tambour.

Tymponprov.  Flûte à neuf tuyaus utilisée par les bergers pour guider, attirer et calmer les moutons.
”… le tympon fait sonner, avec sa note grave, tout le noir bassi qu’on a au fond du coeur pour garder lé réserve des larmes.”  Jean Giono - Le serpent d’étoiles - 1933


***
 
lexique (en cours) de mots rares, anciens, parfois inusités ou méconnus, 
tous relatifs au monde du sonore et du musical : de A à S

sources : CNRTL /  ”Orchésographie” de Toinot Arbeau (1589) / ”Dictionnaire de musique” - 1768 - Jean-Jacques Rousseau / ”Sommets de la musique” par C.HÖWELER - 1958 - éditions Daphné, Gand, Belgique / ”La gazette musicale” / Petit dictionnaire des mots rares et anciens / Dictionnaire historique de l’ancien françois par Jean-Baptiste de La Curne de Sainte-Palaye / ”Pour tout l’or des mots” de Claude Gagnière - Bouquins/Robert Laffont - 1997 / Dictionnaire des mots rares et anciens de la langue française / Dictionnaire de musique, Léon et Marie Escudier (1872) / Emile Gouget ”Metronimo” argot musical  (1892) / ”La puce à l’oreille” Claude Duneton - ed. Stock 1978 /



***