"Music is the cup that holds the wine of silence. Sound is that cup, but empty. Noise is that cup, but broken.”

Robert Fripp


27/02/2016

Robert Filliou

http://www.arachnis.asso.fr/dordogne/viecult/artistes/filliou/Filli0.htm

“Quoi que tu fasses, fais autre chose ; quoi que tu penses, pense autre chose…” 
Robert Filliou

Robert Filliou (1926/1987) est un artiste français hors-normes:
à l'âge de 17 ans, en 1943, il rejoint la Résistance communiste (FTP), puis part aux Etats-Unis après la guerre, travaille pour Coca-Cola, étudie l'économie, travaille en Corée, voyage en Egypte et en Espagne, puis rencontre en 1959 Daniel Spoerri qui lui fait connaître les avant-gardes artistiques. Collabore avec Emmett Williams, puis écrit des pièces de théâtre, envoie des poèmes-objets par la poste, organise dans les rues de Paris sa "Galerie Légitime" contenant des oeuvres de Ben Patterson dans une casquette, fonde  "la cédille qui sourit" avec Georges Brecht, première incarnation d'un "Centre International de création permanente".
Se considérant comme un artiste-poète, pour lui, le langage et les mots constituent le matériau originel de l'artiste.
Se considérant comme un "génie sans talent", il valorisera constamment la création dans la vie quotidienne, et finira par se retirer dans un monastère bouddhiste en Dordogne en 1985.



Documents à propos de Robert Filliou: "le dossier Filliou".

Ici la "musique télépathique N°2" qu'il a performé le 25 juin 1982 dans le cadre du Festival Polyphonix au Théâtre de la Bastille à Paris.

DOCUMENT INEDIT (archives JJ Palix)



"Une de mes amies, rencontra un jour, à Paris, un lama tibétain qu’elle avait connu quelques mois auparavant aux Indes. Elle lui demanda,
- Que pensez-vous de l’Ouest à présent ? Trouvez-vous que nous sommes différents de vous ?
Le lama tibétain lui répondit,                                 
- Nous autres tibétains, voyez-vous, avons l’habitude de regarder la vie comme si c’était la télévision ; alors que vous autres, occidentaux, vous regardez la télévision comme si c’était la vie !"

Aucun commentaire: