"Music is the cup that holds the wine of silence. Sound is that cup, but empty. Noise is that cup, but broken.”

Robert Fripp


19/05/2016

Poème électronique



Pour l’Exposition Universelle de 1958 à Bruxelles, le directeur de la maison Philips commanda un pavillon à l'architecte Le Corbusier.  Celui-ci répondit ”Je ne ferai pas de pavillon ; je ferai un Poème électronique avec la bouteille qui le contiendra”, et prit immédiatement contact avec Edgar Varèse (1883-1965).

http://preparedguitar.blogspot.fr/2016/05/poeme-electronique-by-edgar-varese.html

Le Corbusier expliquera son choix dans une lettre à Fernand Ouellette, auteur d’un ouvrage sur Varèse (publié chez Seghers en 1966): ”Immédiatement j'ai pensé à Varèse, dont je n'avais pas eu à m'occuper depuis près de vingt-cinq ans. Et cela fut si fort que je déclarai que je n'entreprendrais cette tâche qu'à la condition que ce soit Varèse qui fasse la musique.”

https://fr.wikipedia.org/wiki/Po%C3%A8me_%C3%A9lectronique 
Enregistré sur une bande à trois pistes et diffusé sur 450 haut-parleurs dans le pavillon finalement dessiné par Iannis Xenakis,  le ”Poème électronique” durait 8 minutes, et pour les entractes, Xenakis avait composé une courte musique intitulée ”Concret PH”  (PH pour Parabole/Hyperbole).




***

Autour d’Edgar Varése (1883-1965) et son oeuvre ”Poème électronique”, ce documentaire réalisé par les néerlandais Willem Hering en Hank Onrust.

Aucun commentaire: